Mesures en temps réel (Live Monitoring)

L’Office Fédéral des Routes Suisses (OFROU) a mandaté le consortium GEVA-3, piloté par le bureau haller wasser + partner SA , comme ingénieurs géomètres officiels assistant au maître d’ouvrage.

L’OFROU gère tous les chantiers autoroutiers suisses et en particulier celui de la 3ème voie Nyon-Vengeron. En parallèle de ces travaux, un percement de trois canalisations eaux claires et eaux usées de diamètre 1.60m a été opéré à 2m de profondeur sous les voies, sur le chantier de la Jonction – Grand Saconnex, dans le cadre du projet GéniLac. La circulation reste active pendant les travaux de creuse.

GEVA-3 a proposé de suivre en temps réel les éventuelles déformations de l’enrobé, pendant la phase d'excavation.

Sur l’autoroute, il n’est pas possible de poser des repères (prismes) sur la bande de roulement. 

Plusieurs ingénieurs accompagné par de fidèles partenaires, ont activement participé à l’analyse et développement d’une technique sans pose d’accessoires consistant à diviser une zone observée (dénommée « Modèle Numérique de Terrain ») en cellules élémentaires de petites tailles. Les ingénieurs adaptent leur taille en fonction de 2 critères :

  • Garantir la plus grande précision possible ;
  • Optimiser le temps à disposition pour une mesure complète de la zone à surveiller.

Pour chaque cellule, un tachéomètre de haute précision mesure plusieurs points via son laser intégré. Les mesures sont enregistrées sur une centrale d’acquisition. Un plan « moyen »  est calculé pour chaque cellule. La distance « normale » est alors déterminée entre 2 opérations de mesures successives.

Les résultats sont injectés via internet sur un site de visualisation des mouvements en temps réel, spécifique à chaque chantier  https://www.geo-info.ch/Haller_Wasser_SA/

Lorsqu’un seuil de mouvement choisi par les géotechniciens est atteint, des alertes sont immédiatement déclenchées par divers moyens (SMS, email, etc.)

Le 28.07.2020, peu après 7h00 le matin, les responsables de l’autoroute et GEVA-3 ont reçu une première alerte cruciale pour la sécurité autoroutière : 2 points de l’autoroute se surélevaient de 3 cm. Le cycle suivant (20 min plus tard) a permis de confirmer une déformation de +6 cm. En collaboration étroite avec la Direction des Travaux, GEVA-3 a alors réduit, via un accès internet aux instruments, le temps de cycle entre deux séries de mesures permettant de localiser la zone de mouvement pour en déterminer les causes.

Les autorités ont immédiatement ordonné :

  • L’arrêt du microtunnelier ;
  • La réduction de la vitesse de circulation ;
  • De rectifier la bande de roulement.

Le microtunnelier a pu redémarrer la nuit suivante après une mise à jour par GEVA-3 des coordonnées origines des nouveaux points de surveillance suite à la réfection de l’enrobé.

La mesure temps réel est au service de la sécurité et nous imaginons que les autorités la rendent obligatoire pour tous les grands chantiers, à moyen terme, en Suisse.

Pour s’adapter à ces nouveaux défis, le bureau est très actif dans ce nouveau secteur de la télésurveillance temps réel de phénomènes souterrains.